Saint Clément (Pape et Martyr)

Soumis par JPB le mar 04/08/2020
Eglise de Bonson.

Mort en 97

Culte

Fêté le 24 novembre.

Attributs

Clément est représenté avec l'ancre de son martyre au cou.

Biographie

La Légende Dorée rapporte de nombreux détails sur la vie de Clément dont son martyre: il est jeté à l'eau avec un ancre autour du cou.

Clément Ier est le quatrième évêque de Rome, selon la liste d'Irénée de Lyon écrite en 180, responsable de la communauté chrétienne de Rome de 88 à 97 selon la chronologie d'Eusèbe de Césarée au IVe siècle. Irénée de Lyon dit qu'il avait vu les bienheureux apôtres et conversé avec eux, et Origène et Jérôme considèrent que Clément est le disciple de Paul de Tarse mentionné dans l'Épître aux Philippiens.

Pour d'autres il s'agit plutôt là d'un affranchi de T. Flavius Clemens, qui fut consul en même temps que son cousin, l'empereur Domitien. Clément Ier a également été assimilé par certains auteurs des premières années du christianisme à ce consul Flavius Clemens, assassiné par Domitien mais cette identification n'est pas pas plus probante, même si l’exécution pour cause de mœurs juives, du consul a pu influencer les récits du martyre de Clément. Exilé et condamné aux travaux forcés il est  jeté dans la Mer Noire une ancre autour du cou.

Le texte chrétien du IIe siècle, Le Pasteur d'Hermas, évoque un Clément qui avait pour fonction de maintenir le contact entre les différentes communautés. En Lorraine, la tradition en faisait le fils d'un dénommé Faustinus, le frère de l'évêque Clément de Metz (assimilé lui-même au consul Flavius Clemens).

Il y a un buste reliquaire de Saint Clément dans l'église de Bonson.