Le 2 octobre 2020 la tempête Alex a durement touchée ces vallées dont certaines ont vu leurs paysages être modifiés. Les photos de ce site ont été prises avant cette tempête.

Saint Marc (l'Evangéliste)

Soumis par JPB le mer 05/08/2020
N-D des Fontaines à La Brigue

Ier

Culte

Fêté le 25 avril, patron des notaires et des vitriers. Localement on l'invoquait pour protéger les vers à soie.

Attributs

Il est symbolisé par un lion ailé (le lion de Jérôme n'a pas d'aile, le rugissement dans le désert) et un livre .

Hagiographie

La Légende Dorée de Jacques de Voragine, qui lui consacre un long article, reprend le texte de Historia ecclesiastica de Orderic Vital (1075-1143).

Marc (c'est son surnom latin, en fait il s'appelle Jean) est né dans la province romaine de Cyrénaïque probablement dans la ville de Cyrène. Sa mère, qui se prénommait Marie,  était la tante de Barnabé, puisqu'il est dit que celui-ci était le cousin de Marc. C'est un des premiers convertis au christianisme et il participe à l'évangélisation de l'Empire romain par l'apôtre Pierre.

D'après Papias de Hiéropolis, il était l'interprète en latin de Pierre. Il devient le disciple de l'apôtre Paul qu'il suit avec son cousin Barnabé dans le premier voyage de Paul en Asie Mineure. Mais auparavant il part avec Paul et Barnabé évangéliser l'île de Chypre. Barnabé est en effet d'origine chypriote. À Paphos, alors capitale de l'île, ils convertissent le proconsul romain Sergius Paulus. Saül, qui prend désormais le nom de Paul, devient le chef de la mission à la place de Barnabé et décide de quitter Chypre pour la ville de Perge en Asie mineure.

Sur la route de Perge, Marc s'oppose à Paul et repart pour Jérusalem. Cinq ans plus tard environ, au début des années 50, Marc retrouvera Paul et Barnabé à Antioche. A Barnabé qui voudrait reprendre son neveu dans la mission, Paul oppose un refus: cette fois Marc et Barnabé le quittent pour aller évangéliser Chypre, tandis que Paul repart pour l'Asie Mineure avec Silas. Ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard (vers l'an 62) que Marc retrouve Paul alors prisonnier à Rome.

Marc est devenu le disciple, le secrétaire et le compagnon inséparable de l'apôtre Pierre avec qui il a évangélisé les juifs de Judée. Il dirige alors des communautés juives de Rome. Paul le nommera dès lors «son collaborateur». Il participe aux travaux apostoliques de celui-ci. Il évangélise et convertit les païens de Rome, leur explique la culture juive, traduit les écrits bibliques araméen et hébraïque en latin et rédige le second évangile sous la dictée des souvenirs de Pierre aux alentours de l'an 65 durant la captivité puis le martyre de Saint Paul par les autorités romaines.

Il quitte l'Italie pour retourner évangéliser en Libye, en Cyrénaïque, et en Égypte où il fonde l'Église d'Alexandrie, dont il devient le premier évêque. Il est capturé et martyrisé par les idolâtres irrités de ses nombreuses conversions et meurt en martyr de la chrétienté le 25 avril 68.

Son corps sera enlevé par les Vénitiens en 829 et ils en feront leur saint patron.

Photo Saint Marc parmi les fresques de Baleison N-D des Fontaines à La Brigue.