Le 2 octobre 2020 la tempête Alex a durement touchée ces vallées dont certaines ont vu leurs paysages être modifiés. Les photos de ce site ont été prises avant cette tempête.

Saint Jean (Baptiste)

Soumis par JPB le mer 05/08/2020
Saint Jean (Baptiste)

Ier

Il est le cousin de Jésus selon la tradition chrétienne, dernier des prophètes et est donc surnommé le Précurseur.

Culte

Fêté le 24 juin  (feux de la Saint Jean), il est le patron des couteliers, des oiseleurs, peaussiers. Il est invoqué contre la grêle et l'épilepsie. Dans les traditions locales les pouvoirs du saint sont très variés: protection contre la foudre, les maladies des animaux, envoûtements...

Attributs 

Il est accompagné d'un agneau, d'une colombe, montrant une croix, habillé d'une casaque (sayon) et ou un manteau, parfois  il est représenté baptisant Jésus ou lors de sa "Décollation ".

Hagiographie

La Légende Dorée de Jacques de Voragine  consacre un article à sa Nativité qui s'inspire de Historia Evangelica (IVe) et un article à la Décollation en suivant le texte des Evangiles.

Il était le fils du prêtre Zacharie et d’Élisabeth, "cousine", ou "parente", de Marie, la mère de Jésus. Comme celle de Jésus, la naissance de Jean est annoncée à Zacharie par l’archange Gabriel, qui lui dit que son fils à naître, Jean, sera rempli de l’Esprit Saint et aura la puissance d’Élie.  Zacharie en perdra la parole jusqu'à la naissance de son fils. Jean mena une vie d'ascèse «caché dans le désert», se nourrissant de «sauterelles et de miel sauvage» et pratiquant le jeûne. Jean Baptiste est à cette époque installé sur les bords du Jourdain, où il pratique le «baptême de repentir pour la rémission des péchés» par immersion dans l'eau prophétisé par Isaïe. Jean réunit autour de lui de nombreux disciples, leur annonçant la venue du Messie, Jésus vint voir Jean pour être lui aussi baptisé.  C'est au sortir de l'eau que ce dernier reçoit l'Esprit Saint sous la forme d'une colombe.

Jean Baptiste demanda alors à ses disciples de suivre Jésus. Quelque temps après, la colère d'Hérode Antipas, s'abattit sur Jean, lequel lui reprochait son union avec Hérodiade, l'épouse de son demi-frère Hérode Boëthos. Hérode, excédé, fait arrêter Jean et  le fait mettre en prison. Sa femme Hérodiade voulait faire tuer Jean mais Hérode Antipas le protégeait, Peu après, un récit rapporté par l'évangile selon Marc, décrit une fête donnée pour l'anniversaire de la fille d'Hérodiade - que la tradition assimile à Salomé, et qui dansa tant que le gouverneur et tous ses convives furent subjugués, et il lui dit : « Demande-moi ce que tu voudras... Ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume. » Salomé demanda pour sa mère la tête de Jean Baptiste présentée sur un plateau. Hérode, fort attristé, envoya cependant un garde décapiter Jean dans sa prison, placer sa tête sur un plateau et la présenter à Salomé qui l'offrit à sa mère Hérodiade. Il semble plus probable que c'est ses diatribes lui étaient reprochées.

Les feux de la Saint Jean sont supposés purifier et de nombreuses traditions sont liées au culte du jour de sa fête.

Photo: la décollation de Saint Jean Baptiste dans la chapelle de la Miséricorde de Saint Martin Vésubie