Le 2 octobre 2020 la tempête Alex a durement touchée ces vallées dont certaines ont vu leurs paysages être modifiés. Les photos de ce site ont été prises avant cette tempête.

Roure

Soumis par JPB le mer 12/08/2020
Mise à jour

La première indication du village date de 1067  (à l'occasion de la "restitution" par les Rostaing des dîmes à l’évêque de Nice) sous le nom de «Rora», mot dérivé du latin «robur» qui signifie «chêne», le chêne pubescent pour les botanistes. Le village accueillait et élevait des troupeaux de vaches et de chèvres pour le compte de propriétaires et ceux-ci réglaient leurs affaires sous un grand chêne. Le fief appartient à la famille de Thorame-Glandèves.

Le fief est ensuite acheté, vers 1340, par François Caïs, jurisconsulte à Nice. Le fief et son château sont convoités par Barnabé Grimaldi de Beuil car ils sont une enclave dans ses terres. Guillaume et Barnabé Grimaldi, fils d'Andaron Grimaldi devenu seigneur de Beuil par son mariage avec Astruge Rostaing, demandent alors l'hommage à François Caïs. Barnabé n'ayant pas obtenu cet hommage, il attaque le château, mais est blessé par le fils de François Caïs, Bertrand. Remis de ses blessures, Barnabé Grimaldi réussit à prendre le château avec l'aide des habitants de Roure et de Beuil. Pour se venger, il tranche le poignet droit de Bertrand Caïs et lui crève les deux yeux avant de le décapiter, en 1353. La reine Jeanne condamne Barnabé de Grimaldi et les habitants à payer 2 000 florins d'or. Mais le fief reste aux mains des Grimaldi de Beuil. Les deux fils de Barnabé, Jean et Louis, ont été les acteurs principaux de la dédition de Nice à la Savoie, en 1388.

Le fief a appartenu aux Grimaldi de Beuil jusqu'à l'exécution d'Annibal Grimaldi, en 1621. Le château est alors détruit (il en reste des vestiges) et le fief donné à la famille piémontaise Allbrione.

La découverte d’un menhir en grès rose de 2,27 mètres en 1969, constitue le témoignage d’une présence humaine très ancienne sur le territoire de la commune.

La mairie est située dans l'ancienne chapelle Saint Pierre des Pénitents Blancs du XVIIIe.

De 1927 à 1962 un câble transporteur a permis de faciliter le transport des marchandises entre la vallée et le village.

Photos : JPB.

Coordonnées
44.0897, 7.0879
Zone Géographique
Tinée (Moyenne)
Cartographie ancienne
Carte de Roure 1867

Carte de Roure 1867