Nouvelle Présentation

Église de la Sainte-Trinité La Trinité

Église de la Sainte-Trinité La Trinité

1848

À l'origine, la commune ne possédait qu’une petite chapelle qui sera dès 1818 érigée en église paroissiale. Après décision du Conseil municipal, en 1836, débutent des travaux d’agrandissement qui rencontreront des ralentissements suite à l’effondrement du bâtiment et à l’exiguïté des lieux. Il a donc été décidé la création d’une nouvelle église.

Trois projets ont été étudiés et  c’est finalement  Joseph Vernier, à qui l’on doit la configuration de la place Masséna, qui fera l’unanimité au sein du Conseil du 15 mai 1845. Et dès le 13 octobre, les travaux débutent. Trois ans plus tard, le 24 décembre 1848, les Trinitaires peuvent enfin découvrir cette bâtisse, sa surprenante forme triangulaire et les 3 pronaos (partie centrale d’un temple grec) accolés à l’hexagone, inspirée de la Gran Madre di Dio de Turin.

Son architecture néo -classique reprend l’allégorique de la Sainte Trinité : les 3 absides (représentant le triangle) comportent chacune quatre colonnes et l’ensemble fait référence aux 12 apôtres. Les 2 chapelles latérales sont consacrées à Saint-Grat (patron secondaire de la paroisse) et à l’Immaculée Conception. Le clocher, qui était celui de la première église, sera restauré en 1882 par l’architecte Jean-Baptiste Blanchi : une horloge, réalisée par l’horloger Beignet de Paris, est installée, une 4ème cloche, construite par Jacques Sémeria, est ajoutée et sur décision du maire un paratonnerre vient remplacer la croix girouette.

Photos JPB.

Source: www.ville-de-la-trinite.fr

Coordonnées
43.7434, 7.3144
Zone Géographique
Paillons (Les)