Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Théodore le Stratélate

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018

Saint Théodore le Stratélate

IVe

Théodore Stratélate (général romain), assimilé à Théodore Tiron (simple soldat).

Culte

Fêté le 7 février, patron des cavaliers et des militaires ou le 9 novembre pour celui de Tiron.

Attributs

Habillé en soldat romain, tuant un dragon, avec une couronne d'épines et un fouet.

Hagiographie

Il s'agit d'un saint dont la biographie est différente selon les périodes. Né en Asie Mineure, près d’Amasée, Théodore est enrôlé comme jeune recrue de l’armée romaine sous l’empereur Maximien ou Lucinius. Théodore aurait été exécuté, vers 310-315, après avoir incendié un temple païen. Il C'est le Tiron martyrisé à Amasée, ville du Pont, après avoir courageusement confessé sa foi. A partir du Xe il est assimilé à Saint Georges. Il est nommé stratélate ou général et il combat un Dragon. Il est diversement supplicié avant d'être décapité.

La Légende Dorée ne retient que Théodore "Tiron".

Une chapelle est dédiée à ce saint dans l'église de l'Assomption à Malaussène.