Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Jude (Apôtre ou Thaddée)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
27-11-2016

Saint Jude (Apôtre ou Thaddée)

Ier

Culte

Fêté le 28 octobre, c'est le saint protecteur des causes difficiles ou désespérées.

Attributs

Il porte  un livre, un bâton, une palme ou la massue avec laquelle il fut achevé lors de son martyre en Perse ou près de Beyrouth. Il porte parfois une équerre.

Hagiographie

La Légende Dorée de Jacques de Voragine, qui lui consacre un article avec Simon, reprend les thèmes de la tradition. Après avoir effectué une prédication dans le royaume d'Israël, il s'est rendu au Royaume de Damas (Syrie), en Mésopotamie et en Arménie.  Les récits l'associent souvent avec Simon le Zélote qui l'aurait rejoint en Mésopotamie, après avoir prêché aux Berbères.  Avec Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l'occupation romaine. Dans la liste des apôtres, ils sont côte à côte et la tradition les fait mourir ensemble en Perse.

Dans la tradition catholique, les « frères » de Jésus ne sont pas de réels frères, mais des cousins germains de Jésus. Ils ne sont ni des fils de Joseph ni des fils de Marie, mais les fils qu'une demi-sœur de Marie, Marie Jacobé, aurait eu avec un frère — ou un demi frère — de Joseph appelé Clopas. Jude est donc le frère de l'apôtre Simon le Zélote et celui de « Jacques le frère du Seigneur », mais ce dernier est identifié à Jacques le Mineur qui est effectivement un fils de Clopas et de Marie Jacobé.

Par ailleurs, le fait que Jude soit l'apôtre Jude, cité dans les listes de douze apôtres sous le nom de Judas de Jacques ou de Thaddée est contesté.

Jude apparait souvent dans les représentations des douze apôtres sous le nom de Thaddée, comme dans la prédelle du retable de Saint Jean de l'église de Bonson.