Protohistoire :Avant l'histoire…

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
26-11-2016
Protohistoire :Avant l'histoire

Protohistoire: Avant l'histoire…

Au chalcolithique (âge du cuivre: -2 600 et -1 800) des hommes commencent à graver la roche dans la région du mont Bego dans la Vallée des Merveilles entre 2 000 et 2 500 m. Les gravures se poursuivront jusqu'à une époque récente.

Pour l'âge du Bronze (-1 800 et - 700) des dépôts ont été retrouvés au Mounar à Clans et des sépultures à incinérations à Ascros.

A l'âge du fer (-700 et -50) une tribu ligure est présente dans la région. Un chantier  archéologique en cours sur la cime de la Tournerie à Roubion pourrait révéler une occupation à l'age du Fer. On distingue par implantation géographique dans le Haut Pays: Les Védiantii sur la rive gauche du Var à Cimiez, les Ectini dans le Tinée , les Vésubiani (ou Esubiani) en Vésubie, les Eguituri et les Nemeturii dans le Haut Var, les Oratelli, Nemaloni, Brodionti,  Sogionti, et Brigiani  en Roya ou Bévéra*. Ces distinctions ne sont pas ethniques mais différencient des groupes. Ils construisent des fortifications en grosses pierres sèches, des castellaras ou des oppida pour se protéger mais ils sont peu décelables à présent dans ce territoire. Le brassage avec les Celtes donnera une population celto-ligure appelée Salyens que les romains désigneront sous le terme de "capillati" ou chevelus.

Les grecs de Marseille venus de Phocée après avoir fondé Antipolis (Antibes) installent un comptoir à Nikaïa vers le Ve siècle probablement (cette assertion est contestée car il est difficile de donner une date précise de la fondation de la cité). Pour se défendre des attaques des peuples ligures de la région qui les harcèlent, ceux-ci font appel aux romains qui les soumettent progressivement. On fait le lien entre Nikaïa et le mot victoire en grec mais cette origine est mise en doute.

En -124, Nice et le Haut Pays bien que dépendants de Marseille sont sous contrôle romain et intégrés bientôt dans la Gaule cisalpine.

*Il faut considérer ces localisations comme plausibles (cf. Nice Historique 2005-N°2)