Période romaine ( -50 et Ve siècle ) :La romanisation

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
26-11-2016
Période romaine ( -50 et Ve siècle ) :La romanisation…

Période romaine ( -50 et Ve siècle ): La romanisation…

En -54 les romains ont maîtrisé la Gaule mais pas les tribus ligures alpines. Cela sera réalisé ensuite; en -6 le trophée de la Turbie célèbre cet évènement. Sur ce trophée sont mentionnés les noms des tribus pacifiées. Durant la " Pax Romana " les tribus ligures sont progressivement latinisées, romanisées puis à partir du IIIe siècle christianisées mais leurs propres cultes religieux perdureront. De nombreux sites funéraires de cette époque ont été découverts à Ascros, Ilonse, la Penne, Tourrette-Levens, Levens. Dès cette époque les voies de communication entre vallées, la mer et le Piémont seront sources de revenus et de conflits (col de Fenestres à 2474m, col de Tende à 1871m).

Cemenelum (Cimiez) est la capitale de la province Alpi Maritimi créée en -14. Pendant plusieurs siècles la région est relativement pacifiée. Puis le site de Cimiez est progressivement abandonnée pour Nikaïa alors qu'Embrun (Embrodunensium) devient la capitale en 297. Cette province comprend alors les Alpes Maritimes et les deux départements alpins et fait partie de la patrie romaine. L'empire romain traverse alors des crises politiques, économiques et des attaques de barbares qui le mènent à sa chute.

Les vestiges funéraires de cette époque (en Vésubie: Saint Nicolas à Saint Martin Vésubie, en Tinée: Irougne) indiquent une romanisation progressive mais lente de l'arrière pays ce qui a influencé les cultes religieux puis par la suite la christianisation qui se poursuivra pendant le haut moyen-âge. Ces influences sont perceptibles dans les légendes et les rites locaux notamment le choix des saints protecteurs. Les fouilles des vestiges d'ateliers de réduction de minerais (cuivre, plomb, fer…) dans la commune de Saint Etienne de Tinée sont le témoignage d'une présence humaine durable dans le cadre d'une exploitation économique. Des subdivisions territoriales romaines nommées "pagus" comme ceux de La Penne, Puget-Théniers, Glandèves sont organisées dans la vallée du Var.

En 314 le concile d'Arles en présence de l'empereur Constantin marque le début de la christianisation de l'empire romain.

Saint Honorat fonde, vers 400, l'abbaye de Lérins dont les possessions s'étendront dans tout l'arrière-pays. Son cartulaire (recueil de copies d'actes) est essentiel dans les sources historiques qui concernent l'histoire du Haut Pays Niçois.

A partir du Ve siècle, les incursions barbares commencèrent.