Haut Moyen-Age: Les envahisseurs…

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
26-11-2016
Haut Moyen-Age: Les envahisseurs…

Haut Moyen-Age: Les envahisseurs…

VIe: Les Francs

La période du Haut Moyen Age est très chaotique dans la région de Nice. D'abord sous contrôle des Wisigoths (tombe  d'Irougne à Ilonse)  puis des Ostrogoths pendant le début du VIe siècle, ensuite les Saxons et Lombards et enfin les Francs se succèdent dans la région.

Clotaire II, descendant de Clovis, règne sur le royaume franc de Neustrie puis d’Austrasie ce qui en fait le roi des Francs et donc des Alpes Maritimes à la frontière des royaumes Lombard et Byzantin. Le mot Provincia est utilisé pour désigner ce qui sera la Provence.

VIIe: Les  Lombards

La région en fait est un territoire frontalier qui est régulièrement l'objet d'incursions hostiles. Au début du VIIe siècle les Alpes Maritimes se retrouvent partiellement dans les possessions des rois Lombards (origine de la toponymie Lombardie) qui occupent les Alpes. Les Sarrasins commencent leur installation sur les rivages avec des raids dans l'arrière pays.

VIIIe: L'Empire carolingien

Le califat omeyyade entreprend la conquête de la Gaule à partir de l'Espagne mais il est arrêté par les Francs à Poitiers (732).  Les Lombards avaient stoppé leur avancée à Constantinople (718). Mais suite à la répression sanglante des Francs,  les provençaux  s'allient aux Sarrasins. A leur tour les Francs (Pépin le Bref)  demandent l'aide des Lombards qui passent par les cols des Alpes Maritimes en 739. La Provence avec Nice va alors faire partie de l'empire carolingien.

On date la fondation de l'abbaye Saint Pons vers la fin du VIIIe siècle. Son chartrier (regroupement de  chartes ou chartres  de propriétés ou droits) sert de base à la connaissance des évènements historiques.

Ces événements n'empêchent pas les Sarrasins de multiplier leurs attaques dans l'arrière pays.

IXe: Bourgogne-Provence

Au traité de Verdun en 843 la Provence est intégrée à la Francie médiane de Lhotaire Ier, ensuite en 855 elle fait partie de la Bourgogne-Provence, héritage de son fils Charles et après  870 (Traité de Meersen) la Provence  est dévolue  à Charles II le Chauve.

Charles le Chauve confie le duché de Provence à Boson son beau-frère  en 877  qui se proclame roi en Bourgogne et en Provence en 879 et son fils Louis III est reconnu roi de Provence à sa mort.

Les Sarrasins pillent la région de Nice et la ville à plusieurs reprises. Ils se répandirent au-delà également.

Xe: Royaume de Bourgogne

Louis III cède le titre à Hugues d'Arles en 926 qui le cédera à son tour à Rodolphe II, un duc.

Entre 930-940 Rodolphe II crée le royaume d'Arles en unissant  la Bourgogne et la Provence. Pendant un siècle jusqu'à ce que le royaume passe aux mains de l'empereur romain germanique, le sort de la Provence est lié à la Bourgogne.

L'enlèvement de Mayeul, abbé de Cluny, par les Sarrasins en 972 est un affront. Un comte dirige la Provence: le comte Guillaume II de Provence, descendant de Boson, va mener en 973 un  mouvement de libération de la région des Sarrasins installés en Roya et dans le massif des Maures (notamment au Fraxinet qui serait La Garde-Freinet) ce qui lui vaudra de devenir le suzerain de la Provence.

Guillaume accorde à Puget Théniers le statut  de commune libre dans le cadre de la restitution des biens à l'église.

Il accorde des terres à un vassal ce qui constitue le début de la maison  de Beuil.

Une charte  de 1041  indique que Ardouin le Chauve, comte de Turin,  libère (vers 970 ?) la  Roya  des sarrasins en prenant les villes de Tende, La Brigue et Saorge. Il est considéré comme un des  fondateurs  de la maison de Vintimille.