Mercédaires

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
25-11-2016
Eglise Saint Michel de Venanson

Photo JPB: Tableau dans l'église Saint Michel de Venanson représentant les fondateurs de l'ordre des Mercédaires.

Mercédaires ou Ordre des Mercédaires ou Ordre de Notre Dame de la Merci

1218

Règle

Ordre  religieux  qui adopte la Règle de Saint Augustin avec les voeux: pauvreté, chasteté et obéissance plus celui de se livrer en otage. Militaire à l'origine en 1218, il se transforme en 1317 en clérical, puis mendiant et caritatif à partir 1690.

Origine

C'est un ordre religieux catholique fondé par le languedocien Pierre Nolasque (encouragé par son confesseur, le dominicain Raymond de Penyafortpour racheter les chrétiens captifs des pirates maures et réduits en esclavage. Les Mercédaires obéissent à la règle de Saint Augustin. Les mercédaires prononçaient les trois vœux traditionnels des ordres réguliers: pauvreté, chasteté et obéissance. Ils y ajoutaient un quatrième vœu, emblématique de leur mission particulière: être prêts à se livrer en otage si c'était le seul moyen de libérer les captifs. Ils se livrèrent à ce «marché»— c'est le sens étymologique du latin mercedem— jusqu'à ce que disparaisse la piraterie.

Histoire

À partir de 1317, l'ordre de la Merci perd son caractère militaire et devient clérical, assimilé en 1690 à un ordre mendiant. L'ordre est alors devenu missionnaire et caritatif. Dans ce cadre, les Mercédaires jouèrent un rôle assez important dans l'évangélisation du Nouveau-Monde. En 1960 l'ordre comptait 780 monastères et 149 religieuses. Il a pratiquement disparu en France.