Jésuites

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
04-01-2018
IHS Logo de la Compagnie de Jésus

Photo IHS (Jesus Hominum Salvator) Logo de la Compagnie de Jésus

Jésuites

1539

Règle

Ordre  menant une vie religieuse  pour défendre et protéger la foi, ce qui lui confère un rôle missionnaire. Les Jésuites professent les trois vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance mais prononcent également un quatrième vœu qui leur est propre, celui de l'obéissance absolue au pape. En 1615 une règle de vie (de Claudio Acquaviva) sera adoptée: examen de conscience, lecture spirituelle et messe.

Origine

La Compagnie de Jésus  est un ordre religieux catholique dont les membres sont des clercs réguliers appelés « jésuites ». La Compagnie est fondée par Ignace de Loyola en 1537 et approuvée en 1540 par le pape Paul III. La mission des Jésuites, précisée dès le début de leur existence, porte sur l'évangélisation, la justice sociale et l'éducation. Ils seront les artisans de la "Contre-Réforme". Les jésuites avaient une prédilection pour le thème de la circoncision.

Histoire

François Xavier, rejoint par Ignace de Loyola à Paris en 1529, avec quelques compagnons forme un groupe qui fonde la Compagnie de Jésus à Rome. À ses débuts, la Compagnie s'occupe d'activités missionnaires, pastorales et intellectuelles, mais elle se tourne dès 1547 vers l'enseignement, qui devient son activité principale vers la fin du XVIe siècle. Elle ouvre un collège à Rome en 1551 alors que des jésuites se trouvent déjà au Congo, au Brésil et en Angola.  En 1562, leur installation est autorisée dans le royaume de France, à la suite de leur invitation au colloque de Poissy.

En France, les jésuites subissent les attaques des jansénistes, gallicans et parlementaires, puis des philosophes de l’Encyclopédie auxquels ils répondent avec leur Journal de Trévoux et leur Dictionnaire de Trévoux. L’« affaire Lavalette » (scandale financier à la suite de la banqueroute du jésuite Antoine Lavalette) constitue une bonne occasion pour Louis XV d'ordonner par décision royale d'interdire la Compagnie et de la bannir de France en 1763-64, ses deux cents collèges étant alors fermés. L'opposition des cours européennes est si forte que le pape Clément XIV en vient, le 21 juillet 1773, à supprimer la Compagnie de Jésus partout dans le monde. En 1814, la Compagnie est rétablie par le pape Pie VII, mais les attaques continuent tout au long du XIXe siècle.

Des jésuites installèrent un collège à Nice, au début du XVIIe, rue Droite.