Franciscains

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
30-01-2018
Croix de la Custodie franciscaine de Terre sainte

Photo: Croix de Jérusalem adoptée par les Franciscains

Franciscains ou Ordre des frères mineurs 

1210

Les franciscains portaient un froc gris (en réalité sale) de laine, on les a appelé les frères gris, avec une ceinture de corde à 3 noeuds ( d'où le nom de cordeliers) et un capuchon court et arrondi. Les conventuels sont vêtus de noir. Les capucins porte  le capuchon.

Règle

Ordre mendiant menant une vie religieuse de pauvreté  en communauté dans un couvent selon la Règle de Saint François: pauvreté, chasteté, obéissance et suivre l'Evangile en prêchant la pauvreté et essayer de vivre de leur travail.

Origine

C'est un ordre religieux catholique né en Italie sous l'impulsion de François d'Assise en 1210. Il s'agit de suivre l'Evangile:  prêcher en imitant le Christ. Cet ordre a donné naissance à une foule de communautés particulières, soit d'hommes, soit de femmes.

Histoire

François d'Assise est un jeune homme issu d'une riche famille marchande. Il crée en 1209 une confrérie primitive, fondée sur la pauvreté totale et la prédication. Ces religieux, protégés par les papes, se répandirent par toute l'Europe, et comptèrent bientôt des milliers de couvents, enrichis par la piété des fidèles. Les franciscains étaient en rivalité avec les dominicains, des prêcheurs prônant l'enseignement, surtout depuis leur introduction dans les chaires de l'Université de Paris.

Saint Bonaventure, ministre général de l'Ordre en 1260, fait appliquer la juste observance pour limiter les effets de la rigueur d'une pauvreté extrême qui menaçait d'éclatement la communauté. Après la mort de Saint François l'ordre est menacé de scission entre spirituels (qui prônaient la pauvreté absolue) et conventuels (qui toléraient quelques possessions). Cependant en 1517 les frères mineurs se scindent en deux groupes: les Observants ou Observantins (qui observent la règle de départ) et les Conventuels (qui veulent adapter la règle: notamment posséder des biens communs) puis les Capucins, un troisième groupe qui s'est séparé des Observantins.

Ils disparurent de France, avec les autres ordres religieux, à la suite du décret du 13 février 1790 qui interdit les vœux monastiques et supprima les ordres religieux réguliers, mais ils subsistèrent au XIXe siècle en Europe, surtout en Italie, au Proche-Orient et en Amérique du Sud. Les capucins et les franciscains reparurent en France à partir de 1850.

Un premier couvent des Franciscains est créé à Nice en 1251, place Saint François. Les franciscains Observantins Réformés ou Récollets ont eu un couvent à partir de 1510 à Sospel (où ils étaient installés depuis 1479), en 1638 à Saorge: Couvent des Franciscains et Eglise Notre-Dame-des-Miracles. Les franciscains Mineurs Réformés ont possédé un couvent à Lantosque (fin XVIe jusqu'à 1792). Les franciscains propageront le culte des saints François d'Assise, Claire, Antoine de Padoue, Bernardin de Sienne, Louis d'Anjou.