Castillon

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-11-2016

Castillon

Fief des comtes de Vintimille au Xe siècle, Castillionum est mentionné en 1157, lorsque le comte de Vintimille, seigneur de Sospel, le donne aux Génois  Vento. Il le récupère vingt ans plus tard. En 1176, Castillon est de nouveau inféodé à Sospel. En 1258, le comte Boniface de Vintimille cède des possessions (Breil, Saorge, Sospel) à Charles Ier d’Anjou, comte de Provence: Sospel devient chef-lieu de la viguerie de Vintimille (Val de Lantosque).

En 1348, le dernier seigneur Vento, Manuel, vend son fief de Castillon à Charles Ier Grimaldi, seigneur de Monaco (en 1346, il lui avait vendu Menton pour 16 000 florins d’or). En 1376, les consuls de Sospel rachètent au seigneur de Monaco, pour 770 florins d’or, les droits qu’il possède à Castillon. Puis ils fortifièrent le village primitif afin d’en faire un site défensif contre les Lombards. Lors de la dédition de 1388, Sospel et Castillon seront sous la protection de la maison de Savoie.

En 1793, les troupes révolutionnaires françaises détruisent les fortifications de Castillon. Les deux communes réintègrent les Etats sardes en 1817, après vingt ans d’occupation française.

Bâti sur un terrain meuble, Castillon est détruit lors du tremblement de terre de 1887. Reconstruit, il est de nouveau détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et fut reconstruit en 1951 selon un plan utilisant les conceptions urbanistiques du milieu du XXe siècle à plusieurs kilomètres de l’ancien.

Source : Guide historique   2008 et PCAM Flohic 2000.

Photos JPB

La boulangerie qui évoque l'ancienne Chapelle des Pénitents Blancs

Coordonnées
43.8336, 7.4725
Zone Géographique
Mentonnais
Cartographie ancienne
Carte de Castillon 1863

Carte de Castillon 1863