Blog du mois

Smollett, un antipathique attachant.

Né en Ecosse en 1721, Tobias Smollett devient médecin puis il s'oriente vers l'écriture de romans pittoresques qui lui permettent de vivre. Il connaît plusieurs langues dont le français et fait un premier voyage à Paris en 1750. En 1763, après la perte de sa fille de 15 ans et des problèmes de santé, il effectue un voyage avec sa femme, deux jeunes filles et son assistant, en France et en Italie. Son but est de récupérer une meilleure forme par un séjour "au bon air" tout en pensant à le financer par la publication d'un guide.

Il passa par Boulogne, Paris pour rejoindre Montpellier (pour récupérer ses livres expédiés de Douvres) enfin Nice où il reste plusieurs mois. Il prend des notes sur les régions visitées qu'il recopie dans de nombreuses lettres qu'il envoie (?) à des correspondants en Angleterre. Il reste à Nice jusqu'au printemps 1765, entrecoupé par un voyage à Florence et à Rome.

Il rédige au total 41 lettres dont 15 concernent Nice et 11 son voyage épique en Italie. Sa santé s’améliore. À son retour, il regroupe ses lettres et il publie en 1766 un ouvrage en deux volumes intitulé Travels through France and Italy au ton ironique, parfois arrogant.

Son récit connaît un succès important qui contribuera à la popularité de la région niçoise auprès de ses compatriotes. Il indique toutes ses aventures et mésaventures avec des détails pas toujours intéressants mais très précis sur les coûts, les sites, les techniques, les hébergements et la nourriture.

Il s'agit d'un véritable guide de voyage. Son récit est celui d'un homme triste et malade, parfois méchant et de mauvaise foi ce qui lui vaudra de nombreuses critiques mais il a été reconnu et apprécié en Angleterre. Il fut éditeur et il a rédigé une Histoire Complète de l'Angleterre en plusieurs volumes. Il ira mourir à Livourne en Italie en 1771.

Jean-Pierre Bouret

Rubrique N° 40 du mois de avril 2018.

Sur les chemins du patrimoine, en devisant...

A consulter sur Le Portail Vésubien Portail vesubien