Villars sur Var

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
02-12-2016

Villars sur Var

Le territoire était occupé par la tribu celto-ligure des Eguituri lorsqu'il fut annexé par les Romains (Villarum  Oppidum ) en 54 avant notre ère. Le site primitif de Roccaria, sur la colline Saint Jean, est abandonné vers l'an mil pour celui du plateau de Savel. Vilario est mentionné pour la première fois en 1078, dans le cartulaire de la cathédrale de Nice, lors d'une donation qui lui est faite par Laugier Rostaing, un membre de la famille des vicomtes de Nice.

Au XIIe siècle, il passe sous la domination des comtes de Provence et il est inféodé successivement aux moines bénédictins de l'abbaye de Lérins, à la famille seigneuriale des Thorame-Glandèves, puis aux Templiers qui aurait construit l'église. En 1315 Villars est possession des Grimaldi.

Après la dédition de 1388, la seigneurie passe sous le protectorat de la maison de Savoie, qui la concède aux Grimaldi de Beuil. Les nouveaux seigneurs construisent un magnifique château dont ils font leur résidence principale, et Villars devient la capitale de leur vaste territoire. 

En 1412, à la suite de plusieurs révoltes des Grimaldi de Beuil, Amédée VIII donne l'ordre de détruire le château de l'Espéron. Il est reconstruit par les comtes de Beuil dès leur retour en grâce. Celui-ci sera un véritable palais.

En 1621, après l'exécution d'Annibal Grimaldi, le château est démantelé puis pillé par la suite  et ce sont les Solaro, marquis de Dogliani, qui sont gratifiés de la seigneurie (ainsi que celle de Bairols) par le duc de Savoie. Elle passe ensuite aux comtes Vergagno, puis en 1723, aux Salmatoris Rossillion de Cherasco, en faveur desquels elle est érigée en comté. Ils en furent les derniers feudataires. Lors des guerres opposant la Savoie à la France, Villars sera brûlé par les troupes françaises de Catinat en 1691.

Au moment de la Révolution française Villars tenta de résister ce qui eut pour conséquence des pillages désastreux. Puis en 1860 le village sera rattaché à la France.

Photos JPB.

Source: Nice Historique 1979 N°2, Guide historique  2008 et PCAM Flohic 2000.

Lire: Sur les chemins de la tradition: chapelles et oratoires au coeur du Haut Pays niçois -Colette et Michel Bourrier-Reynaud - Nice : Serre, (1986).

-Allée des Grimaldi (c.1530) derrière l'église.

Coordonnées
43.9365, 7.0975
Zone Géographique
Var (Moyen)
Cartographie ancienne
Carte de Villars sur Var 1865

Carte de Villars sur Var 1865