Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Sainte Véronique

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018
Grand Retable de Ronzen à Villars

Sainte Véronique

1er

Culte

Fête le 4 février

Attributs

L'iconographie chrétienne représente traditionnellement Véronique coiffée tenant un tissu où s'est imprimé le visage de Jésus.

Hagiographie

Selon la légende la plus répandue, il s'agit d'une femme pieuse de Jérusalem qui, poussée par la compassion lorsque Jésus-Christ portait sa croix au Golgotha, lui a donné son voile pour qu'il pût essuyer son front. Jésus accepta et, après s'en être servi, le lui rendit avec l'image de son visage qui s'y était miraculeusement imprimée (d'où la croyance du voile de Véronique, à ne pas confondre avec le suaire Note).  Il s'agit probablement d'une sainte légendaire qui n'apparait pas dans le martyrologe romain.

L'étymologie populaire a ensuite rapproché le nom de Véronique des mots latins qui signifient «vraie» (vera) et «image» (icon).

Photo: Véronique agenouillée dans le Grand Retable de Ronzen dans l'église Saint Jean Baptiste à Villars sur Var