Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Sainte Elisabeth (mère de Saint Jean Baptiste)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018
Elisabeth et Jean Baptiste

Sainte Elisabeth (mère de Saint Jean Baptiste)

Ier

Culte

Fêtée le 5 novembre.

Attributs

Longue robe, manteau à capuchon.

Hagiographie

Élisabeth est, dans le Nouveau Testament, la mère du prophète Jean le Baptiste et l'épouse de Zacharie.

Elle est la cousine de la Vierge Marie.

Sainte Élisabeth est citée dans la Bible et dans l'Évangile selon Luc: elle est une femme âgée, cousine de Marie, épouse du prêtre Zacharie et sans enfants (ce qui est un opprobre à l'époque).

L'archange Gabriel annonce à son mari, Zacharie, la naissance d'un fils, le futur prophète Jean le Baptiste, celui-ci restera muet jusqu'à la naissance de l'enfant pour ne pas avoir cru l'archange. Élisabeth figure également dans l'épisode dit de la Visitation où est proclamé le Magnificat et une partie de l’Ave Maria, prières auxquelles le catholicisme accorde une grande importance.

L'Évangile prend bien soin de préciser que non seulement Zacharie est prêtre, mais qu'Élisabeth aussi est une descendante d'Aaron. Or elle est la cousine de la Vierge Marie. Une telle précision pourrait laisser supposer (sans apporter aucune certitude) que Marie, que des traditions rapportent comme descendante du roi David (ce qui ne serait pas surprenant, puisque l'Évangile précise que Joseph, son époux, était de la Maison de David) descendrait aussi du Grand-prêtre Aaron.

Des chapelles et des églises du Haut Pays ont été dédiées à Elisabeth.

Photo JPB: Sainte Elisabeth  sur le retable de l'église Saint Michel de Saint Sauveur de Tinée.