Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Sainte Catherine (de Sienne)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018
Sainte Catherine (de Sienne)

Sainte Catherine (de Sienne)

1347-1380

Culte

Fêtée le 29 avril.

Attributs

Plusieurs signes permettent de la distinguer: en habit blanc et noir de dominicaine (manteau noir), avec un anneau d'or, une couronne d'épines, un crâne, un livre, un lys, un rosaire, les stigmates. De nombreux tableaux de la Vierge du Rosaire présentent celle-ci offrant une rose ou un chapelet ou un rosaire à Saint Dominique et Catherine de Sienne.

Biographie

Sa biographie est connue notamment par des écrits de ses contemporains (Raymond de Capoue et Tommaso Caffarini). Catarina Benincasa, plus connue sous le nom de Catherine de Sienne (née le 25 mars 1347 à Sienne, en Toscane et morte le 29 avril 1380 à Rome), est une tertiaire dominicaine mystique, qui a exercé une grande influence sur l'Église catholique. Elle est déclarée sainte et docteur de l'Église.

Née à Sienne (d'une famille nombreuse, dit-on), elle y grandit (elle a ses premières visions à 6 ans) et désire très tôt se consacrer à Dieu, contre la volonté de ses parents. Elle rejoint les sœurs de la Pénitence de Saint Dominique (une vison de celui-ci l'engage dans cette voie)  et y prononce ses vœux. Très vite marquée par des phénomènes mystiques comme les stigmates et le mariage mystique (comme Catherine d'Alexandrie), elle se fait connaître. Elle accompagne l'aumônier des dominicains auprès du pape à Avignon, en tant qu'ambassadrice de Florence, ville alors en guerre contre le pape. Son influence auprès du pape Grégoire XI joue un rôle avéré dans sa décision de quitter Avignon pour Rome.

Elle est ensuite envoyée par celui-ci pour négocier la paix avec Florence. Grégoire XI étant mort et la paix conclue, elle retourne à Sienne. Analphabète, elle dicte à des secrétaires son ensemble de traités spirituels: Le Dialogue. Le grand Schisme d'Occident conduit Catherine de Sienne à aller à Rome auprès du pape. Elle envoie de nombreuses lettres aux princes et cardinaux, pour promouvoir l'obéissance au pape Urbain VI et défendre ce qu'elle nomme le «vaisseau de l'Église». Elle meurt le 29 avril 1380, épuisée par ses pénitences. Urbain VI célèbre ses obsèques et son inhumation dans la basilique Santa Maria sopra Minerva à Rome.

Photo: Sainte Catherine: statue en bois du XVIIe dans  l'église N-D de l'Assomption Saint Martin Vésubie.