Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Syagre

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
27-11-2016
Saint Syagre Cathédrale Sainte Réparate à Nice

Sainte Syagre

parfois écrit Siacre

mort vers 787

Culte

Fêté le 23 mai.

Attributs

En habit d'évêque.

Hagiographie

La Vie de Saint Syagre ( Vita Syacrii) est un document en latin. Syagre, comte de Brie, aurait été le fils de Carloman, donc le neveu de Charlemagne. Une expédition contre les Lombards aurait amené l’empereur dans la région de Cimiez. Syagre aurait accompagné son oncle et obtenu de lui l’autorisation de fonder un monastère auprès de la chapelle contenant le corps de saint Pons, chapelle située alors sur la colline de Cimiez en un lieu dominant le Paillon (cette petite chapelle a été détruite). Syagre aurait été ensuite ordonné premier évêque de Nice, en 777, son pontificat aurait duré dix ans.

Bien que Gioffredo le cite, il s'agit d'un culte qui remonte seulement au XVe comme l'ont écrit Latouche et G. Doublet.

Photo JPB: Saint Syagre Cathédrale Sainte Réparate à Nice