Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Second (d'Asti)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
27-11-2016

Saint Second (d'Asti)

Mort en 119.

Culte

Il est le saint patron des villes d'Asti et de Vintimille, et est fêté le 29 (selon le martyrologe romain) ou le 30 mars, date supposée de sa mort.

Attributs

En soldat romain parfois portant la maquette de la ville d'Asti (similaire au saint légionnaire).

Hagiographie

Son hagiographie n'est connue que par l'histoire locale et par le récit qu'en a fait Jacques de Voragine dans La Légende Dorée, qui se serait inspiré d'une vita ancienne relatant le martyre de saint Marciano (Marcianus, Marcien) à Tortona. Sa vénération et les récits légendaires de sa vie se sont répandus à partir du IXe siècle.

Second était un soldat, qui fut torturé puis décapité pour avoir refusé d'abjurer sa foi chrétienne, en l'an 119 selon la tradition.