Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Jacques le Mineur

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018

Saint Jacques le Mineur

ou Jacques d' Alphée

Ier

Culte

Fêté le 3 mai, il est considéré comme le premier évêque de Jérusalem.

Attributs

Une perche, un bâton, une bourse ou évêque.

Hagiographie

La Légende Dorée de Jacques de Voragine, qui lui consacre un long article, reprend les textes des Evangiles et des Actes des Apôtres auxquels il ajoute les traditions.

Jacques, fils d'Alphée,  fait partie des apôtres de Jésus. Il est aussi appelé Jacques le Mineur, par opposition à l'autre apôtre Jacques de Zébédée dit Jacques le Majeur, frère aîné de l'apôtre Jean. Il est désigné comme le premier évêque de Jérusalem.

Il est généralement assimilé en Occident à un personnage que l'Orient considère comme un troisième Jacques du Nouveau Testament, Jacques le Juste, "frère" de Jésus, il est même considéré par certains écrits comme le frère biologique de Jésus.

Jacques le Mineur  aurait dirigé l'Église de Jérusalem et serait mort martyr vers 62 après une lapidation et achevé par un coup de bâton (de foulon car  utilisé pour battre les étoffes). Il fut confondu parfois avec Jacques le Majeur d'où un bourdon ou une coquille au lieur du foulon dans les attributs.