Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Hyacinthe (de Cracovie)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
27-11-2016

Saint Hyacinthe (de Cracovie)

1185-1257

Culte

Sa fête est le 15 août.

Attributs

Avec un lys, un ciboire, une banderole. On illustre sa vie dans les représentations picturales.

Hagiographie

Canonisé en 1594, des hagiographies ont paru  la même année.

Originaire de Silésie, il fit ses études à Paris et à Bologne. Docteur en théologie et prêtre, il réforma de nombreux couvents en Pologne, en Russie et en Lituanie. À Rome, il fut le témoin d'un miracle de Saint Dominique, et devint à son tour dominicain.

Hyacinthe transmit la doctrine dominicaine en Pologne et évangélisa aussi la Suède, la Norvège, le Danemark, l'Écosse, l'Asie mineure et la Grèce. Pendant l'attaque d'un monastère où il se trouvait, Hyacinthe réussit à sauver un ostensoir contenant le Saint Sacrement, ainsi qu'une statue de la Vierge Marie, alors que cette statue pesait beaucoup plus lourd que ce qu'il pouvait porter .

Il y a une chapelle Saint Hyacinthe à Sospel.