Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Henri (II, empereur)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
27-11-2016

Saint Henri (II, empereur)

973-1024

Culte

Fêté le 13 juillet, le 15 auparavant.

Attributs

En empereur souvent agenouillé au côté de sa femme, Sainte Cunégonde.

Biographie

Henri est le fils d'Henri le Querelleur, duc de Bavière.  Il succède à son père  sous le nom d’Henri IV de Bavière.

Il part  vers Rome pour y secourir son cousin l'empereur Otton III, quand celui-ci meurt en 1002.

Il se fait couronner roi à Rome puis  mène une nouvelle campagne en Italie  où le pape Benoît VIII le couronne empereur en . Il ne cesse de vouloir réunifier le Saint Empire romain germanique.

En 1024 il installe sur le trône pontifical Jean XIX et travaille avec lui à la préparation d'un nouveau concile pour établir un mode de fonctionnement entre l’Église et l’Empire mais II meurt soudainement le .  Sans enfant après son mariage avec Sainte Cunégonde, il n'a pas d'héritier direct.

Réputé pour sa piété et son rôle dans la réforme de l'Église, il est canonisé en 1146.

La chapelle sainte Anne de Plan du Var lui a été dédiée.