Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Guillaume (Arnaud)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
26-11-2016
Chapelle Saint Sébastien Saint Etienne de Tinée

Saint Guillaume (Arnaud)

mort en 1242

Inquisiteur dominicain, martyr.

Culte

Fêté le 29 mai. Il n'a pas été canonisé, il est bienheureux.

Attributs 

Tenant sa langue arrachée selon le martyre qu'il aurait subi.

Biographie

Les faits sont connus par des textes contemporains suite à l'enquête pour rechercher les meurtriers.

Inquisiteur dominicain, martyr avec dix compagnons à Avignonet près de Toulouse, Guillaume Arnaud, frère du couvent de Toulouse, et dix de ses compagnons tombèrent dans un guet-apens et furent massacrés au château d’Avignonet (Lauragais), en Haute-Garonne, le 29 mai 1242, par les Albigeois de Raymond d’Alfaro et Pierre-Roger de Mirepoix. Guillaume eut la langue arrachée.

Tous furent promus au rang de martyrs et honorés en conséquence.

Photo: Saint Guillaume Arnaud tenant sa langue arrachée ( chapelle Saint Sébastien Saint Etienne de Tinée).