Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Etienne

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-01-2018
Eglise Saint Etienne de Guillaumes

Saint Etienne (Martyr)

Ier

Culte

Fêté le 26 décembre  localement le 3 août, jour de l'invention des reliques, c'est le patron des diacres, des potiers... Il est invoqué pour les maux de tête.

Attributs

Il porte la dalmatique (habit des diacres), un livre avec des pierres ou seulement des pierres sur la tête ou l'épaule, symbole de sa lapidation. On l'associe souvent à Laurent et Vincent, deux diacres martyrs.

Hagiographie

La Légende Dorée de Jacques de Voragine, qui lui consacre un article, reprend le texte des Actes des Apôtres.

Étienne qui porte un nom grec (stephanos, le couronné, on l'appelle aussi Estève) apparaît parmi les disciples des apôtres dans la première communauté chrétienne de Jérusalem. Il devient le premier des sept diacres chargés d'assister les douze apôtres. Il prêche. On le conduit devant le sanhédrin (tribunal) pour avoir trahi les lois de Moïse.

On se saisit de lui et on le lapide sous les yeux de Saül, le futur Saint Paul. Il est le premier martyr (protomartyr) et, la première conséquence  sera la conversion de Saül sur le chemin de Damas. Par la suite on lui attribuera de nombreux miracles de guérison.

Saint Etienne est particulièrement honoré en Tinée: Eglise paroissiale  Saint Etienne à Saint Etienne de Tinée.

Photo JPB: Le martyre de Saint Etienne dans l'église Saint Etienne de Guillaumes.