Ces saints sont choisis pour protéger de manière prophylactique selon la tradition locale ou pour remercier de leur intercession. Leur biographie est  imprégnée de récits légendaires parfois repris ici selon leur hagiographie locale ou la plus usuelle.

Saint Arnoux (de Metz)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
26-11-2016
Saint Arnoux (de Metz)

Saint Arnoux (de Metz)

582-640

Arnoul de Metz, Arnould, Arnoulf, Arnulf, Arnulfus ou Arnoult.

Culte

Fêté localement le 18 juillet c'est le saint patron des brasseurs lorrains. Il protège des maladies de la peau et de la gorge. Le patron des brasseurs est en fait Saint Arnoul de Soissons (mort en 1087).

Attributs

Habits d'évêque.

Hagiographie

Une Vita Arnulfi, oeuvre contemporaine du saint est la source des récits. Saint Arnoux naquit vers 582 à Lay-Saint-Christophe, près de Nancy. Marié, il eut deux fils, l’un Ansegisel, sera l’aïeul de Charlemagne, l’autre, Clou ou (Clodulphe) devint son troisième successeur comme évêque de Metz.

En 614, bien que laïc, il est élu évêque de Metz.

En 627, il renonce à son évêché pour se retirer au Saint-Mont (près de Remiremont) où il meurt le 16 août 640, après avoir passé son temps à soigner les malades.

La légende locale rapporte que Saint Arnoux ou Anoult, en réalité l'orthographe Arnoux fait référence à l'évêque de Gap (1040-1078?) , se serait retirait dans l'abbaye de Saint Honorat de Lérins puis dans les gorges du Loup (pour d'autres au Mas) avant de devenir évêque de Metz. Il est réputé pour avoir vécu de l'eau de source des gorges ce qui fit attribuer à celle-ci des vertus de guérisons. Il est parfois assimilé à Saint Julien l'Hospitalier

Il existe une chapelle Saint Arnoux à Loda Lantosque.