Eglise de la Sainte Trinité Puget Rostang

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Vous désirez connaître le patrimoine d'un lieu du Haut Pays Niçois (vallées du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya).  www.montnice.fr. offre 1000 pages d'information.

Mise à jour
30-11-2016
Eglise de la Sainte Trinité Puget Rostang

Eglise de la Sainte Trinité Puget Rostang

De l’église romane extrême fin du XIIIe -début XIVe subsisterait la nef aux murs remaniés. Dans la seconde moitié du XVIe, l’abside est remplacée par une travée de chœur au recouvrement porté par de fortes nervures non appareillées. Elle est reconstruite à la fin du XVIIe .

Nef unique rectangulaire prolongée d’un chœur, comportant une travée proche du carré et une abside semi-circulaire. Au centre deux autels latéraux se répondent (autel et retable à double pilastre). L’articulation nef-travée de chœur est marquée par un fort arc triomphal. L’entrée du chœur est soulignée par la largeur de la marche d’un degré portant une barrière de communion métallique (1871) en remplacement d’une barrière en noyer mentionnée en 1785. Le chœur donne accès au nord au trésor fermé par une grille (1998).

Dans le dernier tiers du XVIIIe est construit une abside, polygonale à l’extérieur semi-circulaire à l’intérieur, couverte d’un plafond plat et décor rococo.

Historique des travaux:

1785 -Des travaux sont entrepris au mur nord pour lutter contre l’humidité par le maçon Julien Pandory (Puget-Théniers). Il mentionne que l’autel des âmes des Ames du Purgatoire est dégradé.

1812 -Le maçon Baptiste Maurin (Puget-Rostang) assure la réfection de la toiture et de sa couverture.

1871 -De grands travaux de rénovation sont entrepris par l’entreprise Pierlas. C’est à cette occasion que la nouvelle sacristie est construite au sud. Un oculus est percé dans le mur sud. L’ancienne chaire est murée. Le clocher est surélevé et doté d’un campanile. La toiture est réparée. Le maître autel est reconstruit, une barrière séparant la nef du chœur est créée.

1913 -L’entreprise Bodiment Fils double le mur Nord en brique, ferme de la niche à l’angle Nord-ouest donnant sur l’ancienne tribune. L’entreprise répare la toiture et l’accès au clocher. Le clocher quadrangulaire a fait l’objet d’un exhaussement en deux phases. Il était percé à l’origine de sept ouvertures. Trois ouvertures au niveau d’une petite ouverture encore visible en façade (expression de la Trinité) et quatre en partie supérieure en dessous du cordon de pierre. Elles ont été condamnées par l’entreprise Pierlas en 1871. L’entreprise a exhaussé le clocher et l’a surmonté d’un campanile.

Les travaux de restauration se sont poursuivis depuis.

Photos JPB.

Lien: www.roudoule.com

A voir:

A gauche:

-Sainte Anne avec Grat et Joseph huile sur toile de Jean André ( 1662).

-Vierge du Rosaire  avec Dominique et Catherine de Jean Rocca (1645).

Coordonnées
43.974, 6.9189
Zone Géographique
Var (Moyen)