La Brigue

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-11-2016

La Brigue

La ville, Briga,  est citée dès le XIe siècle dans la charte de Tende. Elle a  été implantée  au confluent de deux rivières, le Rio Secco et la Levenza, près de la Roya, sur des routes de transit.

Ces dispositions particulières pourraient montrer que la communauté pré-féodale qui était libre et puissante, exploitant les bois et faisant de l'élevage, s'était développée dans les hauteurs dans un habitat dispersé puis s'était implantée dans la vallée au XIIIe. Au XIe siècle, le village appartient au Comté de Vintimille; puis au Comté de Provence à partir du XIIIe siècle pour faire partie du Comté de Nice en prêtant hommage aux comtes de Savoie au XVe siècle. Le territoire de La Brigue n'est devenu un fief au profit d'une branche cadette de la famille des Lascaris de Tende qu'au XIVe, celle des Lascaris de Vintimille. Le château a été construit vers 1376. A la fin du XVIIe siècle, une guerre éclate entre la Savoie et Gênes; incendiée en 1672, La Brigue est en partie détruite.

Située sur axe de passage avec la vallée du Tanarello, La Brigue a pu enrichir son patrimoine au XVe et XVIe siècle.

En 1793, La Brigue souhaite le rattachement à la France mais en 1814, le Comté de Nice et La Brigue seront rendus au roi de Sardaigne.

Durant de nombreux siècles, l'économie de la communauté de La Brigue était axée sur un système agro-sylva-pastoral. C'est surtout grâce à l'élevage ovin (la race brigasque est spécifique) que La Brigue avait acquis une certaine prospérité à la fin du Moyen Age et au cours du XVIe siècle. Le vente d'agneaux de lait était sa spécialité. Le commerce de la laine explique même la présence d'une importante communauté de négociants juifs dans le village (une "rue du Ghetto" y subsiste).  Cette ancienne économie s'étiole au cours du XIXe siècle avec une embellie après 1860.

En effet, à cette date, tout le Comté de Nice est rattaché à la France, sauf Tende et La Brigue. Il s'agit d'une position bien trop stratégique pour permettre que le Piémont, en passe de conclure l'Unité d'Italie (qui interviendra l'année suivante), cède ces terres à la France. Tende et La Brigue seront officiellement déclarés «territoires de chasse personnelle du Roi», donc inaliénables. Il faudra alors attendre le 12 octobre 1947, date du référendum, pour son retour définitif à la France .L'actuelle commune de La Brigue portait le nom italien de Briga Marittima avec le hameau de Morignole : cette commune,   n'était qualifiée de « maritime » qu'en raison de sa position dans le bassin qui se déverse vers la Méditerranée par la Roya et par opposition au hameau de Briga Alta.

En guise de dédommagement pour les populations de la Haute-Roya, privées par la nouvelle frontière de débouché sur la mer et sur les florissantes activités de la côte Niçoise, on accorde aux territoires de Tende et La Brigue des franchises douanières : les produits agricoles vendus sur la Côte ne seront pas soumis à des droits de douane.

Il faudra alors attendre le 12 octobre 1947, date du référendum, pour son intégration à la France mais seulement  en partie: plusieurs communes, Upega, Piaggia, Carnino forment   la commune de Briga Alta en Italie.

Il subsiste un four à chaux  sur la Lévenza du début du XXe et plusieurs ruchers typiques " Cà d'Arbinées ", enclos en  pierre.

La Brigue est le village du Comté de Nice qui réunit la plus belle collection de linteaux armoriés ou historiés, entre le milieu du XVe  siècle et nos jours, réalisés dans un schiste noir autrefois exploité dans la région d'un ancien hameau brigasque, ou dans de la pierre verte de Tende.

Lire: La Brigue et ses hameaux de Luc Thévenon Edition Serre, Nice (2011).

          Tende et la Brigue: histoire, nature et culture sous la dir. de Claude Raybaud - Nice : Serre (1993).

Photos LB et JPB

Lien:  www.labrigue.fr

Linteaux dans les rues du village

Chapelle St  Antoine de Padoue La Brigue (ruines) Ouest du village XVIIe

Coordonnées
44.0632, 7.61378
Zone Géographique
Roya (Haute)
Cartographie ancienne
Carte de La Brigue 1906

Carte de La Brigue 1906