Blog du mois

Une légion de saints légionnaires

A Lantosque, l’église a pour patron Saint Pons mais pour titulaire Saint Sulpice. Achevée en 1665 (date sur le porche), le transfert des reliques de Saint Sulpice en 1661 par les Auda lui a valu cette titulature comme on peut le lire sur un cartouche à l’intérieur.

On connait Saint Pons ou Ponce, un saint local qui a sa statue sur la façade. Ce fils de sénateur romain s’installe à Cimiez au IIIe siècle, où il sera décapité. Ce saint est emblématique de la ville de Nice. Il est représenté en jeune légionnaire ou en jeune page de cour.

A l’intérieur de l’église les deux saints sont représentés par deux statues et peints sur un coffre en bois. Mais qui est Saint Sulpice ? Il y a plusieurs saints prénommés Sulpice inscrits au martyrologe romain et parmi eux, les saints Sulpice et Servitien qui sont morts en martyrs à Rome en 117. Dans le cas de Saint Sulpice, ses reliques provenant de Rome, on peut supposer qu'il s'agit de celui du martyr romain.

A Lantosque le saint de la statue est barbu et en habit de cour  et celui peint en combattant avec drapeau de la maison de Savoie et bouclier: il est « légionnarisé ».

Il y a de nombreux saints qui sont représentés de manière similaire: Saint Julien à Roquebillière dans l’église Saint Michel de Gast, Saint Dalmas à Valdblore dans l’église Sainte Croix, Saint Pancrace ou San Brancaï à Lantosque.

Les combattants de la foi

Signalons que Saint Maurice d’Agaune que l’on peut voir sur un tableau de l’autel de la Madone à Saint Michel de Gast était le commandant d’une légion thébéenne qui a été martyrisée. Enfin le nom de Saint Martin est un symbole puisque Martin vient de Mars, dieu de la guerre romain.

Rubrique du mois de juillet 2015 dans Le Portail VésubienPortail vesubien